Astuces pour les nouveaux végétariens en Algérie

Cela peut être un peu intimidant au début d’adopter un régime faible en viande ou complétement végétarien, particulièrement dans un pays comme l’Algérie ou la viande est souvent vue comme un signe d’abondance. Mais ne désespérez pas, on a rassemblé quelques petites astuces et conseils qui vous permettront d’adopter un nouveau régime sans faire de concessions.

  • Essayez de manger un repas sans viande une fois par semaine. Il est parfois trop ambitieux de vouloir tout changer d’un jour à l’autre. Il peut être parfois plus simple de commencer lentement à s’habituer à un nouveau régime alimentaire jusqu’à ce que celui-ci devienne une seconde nature.
  • Cuisinez régulièrement de larges portions de légumines et de produits de substitution à la viande. Certains légumes doivent être trempés et bouillis pendant un long moment avant d’être consommés et faire cela avec une plus grande quantité ne prend pas plus de temps. Cuisinez de larges portions et utilisez les au cours de la semaine pour vos repas. Certains mets, comme les boulettes végétariennes, peuvent être congelés et être ainsi facilement disponible à tout moment.
  • Tirez profit des légumes verts à feuille qui contiennent beaucoup de fer, comme les épinards, les brocolis et autres. Acheter les en grande quantités, puis blanchissez-les avant de les congeler en portion. De cette façon, vous pourrez les utiliser pour votre recette chaque fois que vous en aurez le souhait.
  • Assurez vous de consommer suffisamment d’acides gras et de proteines trouvés généralement dans le poissons et autres types de viandes. Les légumineuses – qui incluent les haricots, pois chiches et autres -, les produits laitiers et les oeufs ont une très forte teneur en proteïnes. De plus, les noix ont non seulement une forte teneur en protéines mais elles sont aussi riches en acides gras.
  • Ne vous contentez pas de retirer la viande de vos plats, remplacez-la par un autre ingrédient goûteux. Si vous avez pour habitude d’utiliser de la viande pour donner du goût à vos sauces, essayer d’y ajouter des tomates séchées, du piment, de l’ail, des noix et et graines grillées ou des fromages forts. La cuisine alégèrienne fait déjà usage d’une myriade de fines herbes et épices, donc n’oubliez pas de tirer profit des ingrédients que vous connaissez déjà.
  • Choisissez toujours les meilleurs ingrédients. Comme pour toute cuisine, un bon repas commence par la séléction de bons ingrédients. Donnez vous les moyens de réussir dès le début. Vous n’espéreriez pas cuisiner un bon plat avec de la mauvaise viande ; le même principe s’applique ici.
  • Tirer profit de ce que vous connaissez déjà. Peut-être aurez vous besoin d’apprendre de nouvelles techniques et de nouvelles recettes, mais c’est pour cela qu’on est à vos côtés. Outre nos recettes, utilisez aussi les réseaux sociaux pour voir comment les autres cuisiniers font, essayez de collecter le maximum d’astuces et de conseils.
  • Donnez vous un peu de répit! Quand on a grandit avec une cuisine riche en viande, passer à un régime sans viande peut prendre du temps. Il n’est pas toujours facile de se tenir à un régime végétarien, surtout lorsque l’on mange dehors. Essayez simplement de garder à l’esprit que chaque effort que vous faîtes a un impact positif sur votre santé, sur l’environnement et sur plusieurs autres éléments. Puis n’hésitez pas à célébrez vos petites victoires personnelles.

Vachement bon, vachement végétarien